Déjà par sa physionomie, qui est courte, compacte, trapue, le cannabis indica qui dépasse pas 1m50, diffère déjà grandement de son frère le cannabis sativa, et ressemble plutôt à une sorte d’arbre de Noël. C’est une espèce génétique qui provient de région du monde réputées pour être sèches, arides, comme l’Afghanistan ou le Liban. Et son nom de “indica” provient du préfixe “indi” car elle fût (re)découverte par la science pour la première fois par un botaniste en Inde en 1785. La popularité de la variété du chanvre indica s’explique facilement par une très courte période de floraison, de 6 à 8 semaines en moyenne, contrairement aux 16 semaines de l’espèce Sativa. En effet, on comprend aisément le choix et la préférence des cultivateurs à la recherche de rendement et de profit. De plus, une fois sa taille adulte atteinte aux alentours du mètre, le cannabis indica ne pousse plus, mais concentre toute son énergie dans la production de ses fleurs, ce qui produit des têtes particulièrement fortes, puissantes, aromatiques, et denses. Réputé pour produire de la weed avec une forte teneur en CBD (cannabidiol) et un taux modéré de THC, c’est généralement la variété de cannabis préférée dans le cadre médical et thérapeutique pour les patients se soignant à base de chanvre et de cannabinoïde. Quant aux effet de fumer du cannabis indica, ils sont à l’opposé de celui du chanvre sativa. C’est à dire que si cette variété offre une production de dopamine augmentée, un soulagement face à l’anxiété, et une relaxation face au stress, la tension musculaire est tellement apaisée que l’on se retrouve “cloué au canapé“, avec une forte baisse d’énergie et de motivation, sauf vis à vis de celle de l’appétit, seul point commun avec l’effet Sativa, mais encore faut-il avoir la force et le courage d’aller jusqu’au frigo après du cannabis indica !
Fleurs-cannabis.com
Register New Account
Reset Password